Les différentes façons de tailler les pierres servent à mettre au mieux en valeur le passage la lumière au travers de la pierre, révélant ainsi l'éclat du gemme.

taille-des-pierres.jpg 

Taille en escalier : le rondiste, carré ou rectangulaire, est bordé de rangées de facettes rectangulaires parallèles plus nombreuses côté culasse que côté couronne. Voir la citrine dans l'article "un Noël coloré"

Taille en rose : comporte une base plate et un dôme formé de facettes triangulaires dont le nombre est un multiple de trois.

Taille en table : Forme de taille en escalier la plus simple ; le rondiste, de forme rectangulaire aux angles parfois arrondis, est bordé de chaque côté d’une rangée de facettes. Souvent utilisée pour les onyx gravés et sertis dans une chevalière.

Taille cabochon : appropriée aux pierres opaques, ou aux saphirs et rubis étoilés. Dépourvue de facettes, comportant un côté plan et un côté convexe ou deux côtés convexes. Voir le saphir dans l'article " Saphir étoilé".

 

 

 Taille à degrés : classique de l’émeraude, comportant une table rectangulaire à angles coupés et un rondiste de même forme à angles parfois coupés.

Taille brillants : diamant ou autre pierre ronde dont la couronne comporte 32 facettes, la culasse 24, une table octogonale et une colette.

Taille huit facettes : souvent utilisée pour les petits diamants, dont la couronne comporte huit facettes, la culasse huit, une table octogonale et une colette.

Taille en ciseaux : escalier dont les facettes sont triangulaires.Voir aussi l'améthyste dans l'article "Améthyste".

 

 

Retour à l'accueil